Elisabeth Couzon
" Le Petit livre
de la méditation
de pleine conscience "

Elisabeth Couzon :
« La méditation est avant tout une expérience. »

Petit livre médit pleine cs

Elisabeth Couzon, enseignante et auteure de nombreux livres,
a publié récemment « Le Petit livre de la méditation de pleine conscience ».

Une interview BloooomUp de Mélissa Vieira

 

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

La méditation, c’est d’abord faire une pause, arrêter d’être dans le « faire » pour s’accorder un moment dans l’« être » ! C’est un vrai défi dans la turbulence et l’agitation de nos vies actuelles !

Il existe de nombreuses formes de méditations.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

« Pleine conscience signifie être attentif d’une manière particulière : délibérément, dans le moment présent et sans jugement » nous dit Jon Kabat-Zinn

Cette pratique va nous aider à cultiver la présence : présence à soi, à ce qui nous entoure, aux autres et  au monde.

La méditation de pleine conscience est une manière d’être, une façon de voir dans la profondeur de soi et de son corps, de comprendre « la nature de son esprit » dans sa vie. La méditation est avant tout une expérience.

  

Elisabeth Couzon nous explique comment méditer


Elisabeth couzon

Comment pratiquer la méditation de pleine conscience ?

Méditer : Ou ? Quand ? Comment ?

Où pratiquer ?

Dans un endroit calme, s’installer tous les jours au même endroit. Éteignons nos téléphones, assurons-nous de ne pas être dérangé.

Quand pratiquer ?

Il est nécessaire de dégager du temps pour pratiquer. Ce n’est pas un temps supplémentaire à mettre dans son planning, une activité de plus.  Il s’agit d’un temps pour « être » ! Le matin ? le soir ? au milieu de sa journée ?

Combien de temps ?

Choisissons une plage horaire fixe et régulière. Commençons par 10 à 15 minutes  pour commencer, puis augmenterons la durée progressivement. C’est la régularité qui est importante.

Comment pratiquer ?

On peut méditer

o   Assis : méditation du souffle, méditation assise

o   Couché : méditation du body-scan

o   En mouvement : marche méditative, mouvements en pleine conscience


Les postures de méditation assise

Nous pouvons choisir la position qui nous convient en fonction de notre souplesse. Ce qui compte : avoir le dos droit dans une position souple et digne, pouvoir rester stable et immobile sans tension. Quand nous méditons par terre, un coussin relève notre bassin pour que nos genoux tendent vers le sol. Nous pouvons aussi adopter un banc de méditation. Ressentons notre verticalité, notre stabilités, soyons solide comme une montagne, notre corps vivant !

 

La posture couchée est utilisée pour pratiquer la méditation du body-scan

Yeux ouverts ou fermés

L’un ou l’autre, si vous avez les yeux ouverts, le regard est dirigé vers le bas, sans rien fixer, la tête restant dans l’axe.

Soyez assis avec toute la majesté inaltérable et inébranlable de la montagne. Laissez votre esprit s’élever, prendre son essor et planer dans le ciel. Sogyal Rinpoché

 

 

Méditer, à quoi ça sert ?


méditation®nadeige

Dans la pratique de la méditation, nous ne cherchons pas de résultat,
pourtant les études scientifiques ont testé et validé de nombreux effets de la méditation.


Méditer pour la santé physique

  • Réduire le stress,
  • Favoriser une plus grande immunité,
  • Réduire et prévenir les maladies cardio-vasculaires,
  • Permettre une diminution de la douleur,
  • Modifier le cerveau : sa structure et ses fonctions,
  • Ralentir le vieillissement des chromosomes

 

Méditer pour la santé mentale

  • Réguler l’humeur et des émotions vers plus d’équilibre.
  • Réguler l’attention, développer la concentration et l’efficacité.
  • Atténuer la rumination mentale.
  • Modifier la perception de soi et des autres.
  • Mieux gérer son rapport à soi, ses pensées, ses émotions.
  • Pacifier son esprit, connaître la sérénité et la paix intérieure.

                                                                       
                      Rejoignez-nous sur BloooomUP !

Publié le 24 Septembre 2019

Partager l'article