isabelle-huot-cessez-de-manger-vos-emotions

Isabelle Huot
"Cessez de manger
vos émotions"

Isabelle Huot 

Cessez de manger vos émotions

 

cessez de manger vos émotions

 

« Je constate que plusieurs de mes clients souffrent
d'hyperphagie ou de compulsions alimentaires,
ce qui affecte beaucoup leur qualité de vie. »

 

Une interview BloooomUp !
de Mélissa Vieira

 

On retrouve le plaisir de manger,
grâce au livre « Cessez de manger vos émotions »
d’Isabelle Huot, docteure en nutrition
et de Catherine Senécal, docteure en psychologie.

 

Pourquoi avez-vous décidé d'écrire « Cessez de manger vos émotions » ?

 

Je travaille depuis 25 ans avec une clientèle souffrant de troubles alimentaires. Je constate que plusieurs de mes clients souffrent d'hyperphagie ou de compulsions alimentaires ce qui affecte beaucoup leur qualité de vie. J'avais vraiment envie de les aider, car ce n'est pas tous qui ont accès à une nutritionniste ou psychologue spécialisé. Je voulais ce livre accessible, pratico-pratique. J'ai reçu tellement de témoignages depuis, je suis contente car le livre est vraiment aidant.

 

Qu'est-ce qu'une compulsion alimentaire ?

 

Une perte de contrôle c'est manger une quantité d'aliments démesurée, dans un court laps de temps, avec une culpabilité qui s'en suit. On prend un biscuit et on finit par manger la boîte. Ensuite le sentiment de culpabilité est intense et la personne ressent un mal être qui affecte beaucoup sa qualité de vie.

 

isabelle huot

 

D'où peut provenir cette envie de grignoter, sans avoir faim ?

 

C'est psychologique essentiellement. La solitude, l'ennui, l'anxiété sont des émotions qui peuvent déclencher une compulsion. Il faut comprendre pourquoi l'on mange sans faim réelle pour trouver des solutions. Les régimes sévères peuvent aussi déclencher des pertes de contrôle.  

 

Comment maîtriser ses compulsions alimentaires ?

 

En répondant à ses émotions plutôt qu'en gelant l'émotion avec les aliments. Si on est fatigué, on fait une sieste, si on est stressé, on va prendre un bain, on trouve des activités alternatives. On restructure également nos pensées (thérapie cognitivo comportementale). C'est la meilleure thérapie pour les troubles alimentaires.

Publié le 24 Février 2020

Partager l'article