sauvez-votre-peau-devenez-narcissique-fabrice-midal

Fabrice Midal
" Sauvez votre peau !
Devenez narcissique "

Fabrice Midal :
« Le narcissisme est la clé pour notre temps »
 

couverture-sauvez-votre-peau-relief-e1515507553609-936x1030


Fabrice Midal est un des principaux enseignants de la méditation en France
ainsi que le Fondateur de l'École occidentale de méditation.
Auteur à succès, il a récemment publié 
Sauvez votre peau ! Devenez narcissique.

Une interview BloooomUp de Mélissa Vieira

 

 

Dans votre livre Sauvez votre peau ! Devenez narcissique

 

Vous nous offrez une nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, pouvez-vous nous l’expliquer ? 

 

En relisant le mythe de Narcisse que nous connaissons tous, celui qu’Ovide nous rapporte dans les Métamorphoses, je me suis rendu compte que nous avions une image très distordue de ce mythe. En réalité, Narcisse tombe amoureux d’une personne qu’il voit dans l’eau, mais il ne sait pas que cette personne, c’est lui !


Il tombe amoureux de la beauté, mais sans savoir qu’elle est en lui : ce n’est donc pas un orgueilleux ou un égocentrique, mais un être humain qui ne sait pas qui il est. Être amoureux de cet être inaccessible est pour lui une source de grande douleur, jusqu’au moment où il finit par comprendre qu’il est lui-même le reflet qu’il aime tant.

Et c’est à ce moment-là que le mythe le fait mourir pour qu’il renaisse comme la première fleur du printemps. Au moment où il comprend qu’il est un être humain digne d’amour, il se métamorphose, ce qui est pour les Grecs et les Romains un signe d’accomplissement.

 
photo midal

 

Etre narcissique, est-ce un gros mot ou un défaut ?



On associe souvent le narcissisme avec de l’individualisme, de l’égoïsme et de l’égocentrisme.
Etes-vous d’accord avec cela ?   

Au départ, Narcisse ne s’aime donc pas. Ce que nous disent les Grecs et les Romains, et tant de penseurs et d’artistes jusqu’à la moitié du XXème siècle, c’est que le narcissisme est ce mouvement d’amour qui nous réaccorde à ce que nous sommes profondément.

Il est donc très étonnant que nous ayons cette vision si négative du narcissisme. On entend souvent dire que notre monde s’aime trop, mais est-ce vraiment le cas ? Quand nous voyons le nombre de burnouts, notre course perpétuelle dans nos activités, sans repos et sans coupure, j’ai du mal à le croire.

Pourquoi devrait-on être narcissique pour vivre mieux et heureux ?

Être narcissique, rencontrer la personne que nous sommes, c’est nous autoriser à enfin être ce que nous sommes, avoir ce mouvement d’amour qui nous autorise à être et qui nous ouvre à la vie. C’est dire non quand on se fait marcher sur les pieds, par respect pour notre personne et pour notre humanité, et c’est dire oui à nos défauts et à nos difficultés. Le narcissisme est la clé pour notre temps : il nous permet de nous rencontrer enfin.


                                                                   Rejoignez-nous sur BloooomUP !

Publié le 04 Octobre 2019